Crédit renouvelable ou prêt revolving, un crédit facile ?

La consommation des ménages, en France, a considérablement augmenté depuis 50 ans, (environ +1.5% chaque année voir même +4% avant la crise pétrolière de 1974). Elle s’est également modifiée structurellement. En effet, si dans les années 1960, les ménages consommaient avant tout pour se nourrir, s’habiller et se loger. Ils consomment aujourd’hui moins sur les deux premiers postes mais beaucoup plus sur les transports, les loisirs, la communication, le confort et sur le logement qui a vu son coût exploser. Tous ces postes font intervenir un budget nettement plus important. C’est pourquoi aujourd’hui peu de personnes peuvent assurer qu’elles n’ont jamais fait, ou ne feront jamais, appel à un crédit pour financer leurs achats.
Pour les projets d’investissement on fait appel à des crédits long terme tels que les crédits immobiliers mais pour les biens de consommation on recourt à des crédits à la consommation. Comme tous les crédits ils sont soumis à acceptation de dossier donc plus ou moins faciles à obtenir. Le plus aisément accordé est le crédit renouvelable encore appelé crédit revolving, crédit permanent ou pret reconstituable.

Le principe du crédit renouvelable

Le principe du crédit renouvelable est de mettre à la disposition du client une réserve d’argent utilisable librement en facturant des intérêts.
Cette réserve diminue à chaque utilisation, celle-ci pouvant se faire en 1 ou plusieurs fois. Elle se reconstitue au fur et à mesure des remboursements effectués. Elle ne doit pas dépasser le montant fixé d’un commun accord entre l’organisme prêteur et l’emprunteur et dans tous les cas le maximum légal autorisé en France à savoir 21500 €.

Où prendre un crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est proposé par les banques traditionnelles, par les organismes bancaires dédiés comme Cofidis, Financo, Cetelem, Mediatis… mais aussi sous forme de carte de fidélité par les grands distributeurs généralistes (Carrefour, Auchan, Casino) ou autres (Conforama, But, Ikea…)

Les différentes formes du crédit revolving

Le crédit renouvelable se présente sous trois formes :
• Une ligne de crédit classique sans carte bancaire qui pourra être dépensée librement ;
• Couplé à une carte bancaire ce qui permet de prendre directement dans la réserve lors de shopping. Il faut noter que cette forme de crédit est pernicieuse par sa tendance à pousser à la consommation.
• Proposé par votre banque et couplé à votre carte de crédit, il faut alors à chaque paiement effectué choisir l’option paiement comptant ou paiement à crédit. C’est sous cette forme que le crédit renouvelable est le plus dangereux. Il est donc impératif d’être très prudent et de ne jamais laisser aux commerçants la possibilité de choisir l’option de paiement ce qui arrive malheureusement assez souvent.

Les contrats du crédit revolving

Les contrats du crédit revolving doivent respecter :
– les règles du crédit à la consommation
– établissement d’une offre préalable remise lors de la souscription initiale et à chaque demande d’augmentation du crédit. Elle doit comporter la date, les nom et adresse de l’établissement prêteur ainsi que de l’emprunteur, les modalités de remboursement du crédit (prélèvement sur compte bancaire ou postal, chèque), le montant du crédit autorisé, les mensualités;
– L’emprunteur dispose de 15 jours pour répondre à cette offre.
– Après la signature du contrat de crédit, l’emprunteur a 7 jours pour se rétracter ; les fonds ne pourront donc être versés qu’au huitième jour après acceptation de l’offre ;
– Chaque mois, le prêteur doit envoyer à l’emprunteur un récapitulatif de la situation de son crédit renouvelable, avec :
> la date d’arrêté du relevé et la date du paiement,
> la part du capital disponible,
> le montant de l’échéance et la part des intérêts,
> le taux de la période et le taux effectif global,
> le montant des remboursements déjà effectués,
> la totalité des sommes exigibles,
> le nombre de mensualités restants dues pour un remboursement total.
– L’emprunteur peut à tout moment réduire sa réserve de crédit, suspendre son droit de l’utiliser, résilier son contrat. Il devra alors rembourser aux conditions du contrat le montant utilisé.
– les règles d’information et de protection de l’emprunteur imposées par le Code de la Consommation (articles L311…, L.311-9 et L311-9-1) et la loi Lagarde publiée au Journal Officiel du 2 juillet 2010, entrée en vigueur le 1er mai 2011.
– Le prêteur doit informer son client de l’existence de solutions moins coûteuses (crédit amortissable) pour tout emprunt supérieur à 1000€ ;
– il doit lui expliquer la teneur de ses engagements ;
– il doit s’assurer de sa solvabilité;
– un remboursement minimum de capital doit être fait à chaque échéance. La mensualité minimale fixée par la loi est de 15 €.

La durée de ce crédit facile

La durée du contrat est de 1 an renouvelable avec les possibilités de remboursement décrites ci-dessus.
3 mois avant l’échéance, le prêteur doit transmettre à son client les conditions et modalités de reconduction (ou de remboursement). Il doit auparavant vérifier dans le fichier concerné si son client n’a pas eu d’incident de paiement et, tous les 3 ans, vérifier sa solvabilité.
L’emprunteur peut alors s’opposer aux modifications proposées. Il a 20 jours pour ce faire avant leur application. Pour cela il doit répondre à l’organisme financier avec un bordereau de refus. Il devra alors rembourser, aux anciennes conditions le montant de la réserve d’argent utilisé.

Taux de crédit renouvelable

Si le crédit renouvelable offre la facilité, il faut en payer le prix c’est pourquoi ses taux sont élevés. Ils sont différents selon les organismes financiers. Dans tous les cas, les taux pratiqués devront être inférieurs aux taux d’usure définis par la Banque de France, à savoir au 1er janvier 2012 de :
– 20.65 % pour un crédit inférieur à 1524 €,
– 19.15 % pour un crédit compris entre 1524 € et 3000 €,
– 17.69 %pour un crédit compris entre 3000 et 6000 €,
– 15.78 % pour un crédit supérieur à 6000 €.
Mais en général on parle les organismes doivent vous parler du taux effectif global (TEG ou TAEG) comprenant le taux du crédit plus les frais et les assurances.
Pour exemple : pour un montant de 3000 € emprunté, Cetelem propose un TAEG de 14.90 % alors que Sofinco offre du 19.2 %.
Certains organismes (Cetelem, Sofinco, Oney) offrent un taux unique quel que soit le montant emprunté. D’autres le font varier en fonction de la somme restant due et des modalités de remboursements.

Mensualités et coût

Outre la facilité d’utilisation et d’octroi du crédit renouvelable, son attractivité réside dans les faibles mensualités de remboursement. Toutefois il faut se rappeler que moins les mensualités sont élevées, plus les durées de remboursement croissent et plus le crédit aura un coût élevé.
Il est important de comprendre que ce crédit renouvelable doit rester un crédit de courte durée à montant limité pour faire face à des obligations ponctuelles. Pour limiter son coût il est préférable de choisir des mensualités correspondant à 5% du montant du crédit de façon à le rembourser en 2 ans.
Il faut préciser que selon la Loi Lagarde, à partir du 1er mai 2011, la durée de remboursement de tout nouveau crédit renouvelable ne pourra pas dépasser 36 mois pour un crédit < à 3000 € et 60 mois pour un crédit > 3000 €.

Un crédit facile et coûteux donc dangereux

En conclusion on peut dire que le crédit revolving est une forme de crédit couramment utilisée par un grand nombre de personnes sans savoir parfois qu’il s’agit d’un crédit couteux notamment au travers des cartes de fidélités des grandes surfaces. C’est pourquoi il est souvent décrié et considéré comme très dangereux. Il est vrai que sa facilité d’obtention ne permet pas toujours à l’emprunteur de mesurer la portée de ses engagements. Toutefois il faut préciser qu’il n’est pas la cause du surendettement des personnes (chômage, maladies, accidents en sont les principales causes) et qu’il reste un outil très pratique pour faire face à des achats couteux mais absolument nécessaires.
Avec une utilisation réfléchie et responsable aidée par les différentes loi sur la protection du consommateur, le crédit renouvelable est un crédit de courte durée à faibles mensualités indispensable dans la société de consommation actuelle.

Réagissez

(obligatoire)

(obligatoire)